Angélique Belokopytov/ August 23, 2017/ Serie/ 0 comments

[Série TBT] À l’approche d’une nouvelle décennie, 1968 fut une saison qui a connu ses exploits. Des records et des coups de volant qui ont lancé certains pilotes vers l’avant de la grille de l’histoire de la Formule 1.

Rendez-vous dans les courbes de Kyalami en Afrique du Sud. Jim Clark s’élance un dimanche vers une 25e victoire, détrônant ainsi un certain grand Fangio qui gardait ce record sous le capot depuis 1957. Un exploit malheureusement bien triste, puisqu’il s’agira du dernier: Clark décédera dans un accident la même année, lors d’une course de F2 à Hockenheim.

Le tracé allemand du Nurburgring a servi de démonstration à Jackie Stewart qui termine la course avec une avance qui relevait plus de l’endurance que de la Formule 1: plus de 4 minutes prises sur ses adversaires.

Une prestation qui fera de Jackie un des experts du circuit.

Grham Hill pole british

A l’opposé d’un Jacky Ickx, on retrouve un certain Graham Hill. L’Angleterre le sacre senior de la bande. À 39 ans et 156 jour, il devient le pilote le plus âgé à décrocher une pole position.

1968-french_grand-prix-win-00-400

Dans les exploits de 1968, le noir-jaune-rouge n’a pas dit son dernier mot: Jacky Ickx fait entendre son moteur. À 23 ans et 216 jours, il est le plus jeune pilote à démarrer en première place à l’extinction des feux.


Enfin, malgré son départ, on pourra certainement dire que 1968 a été l’année de Jim Clark. En plus d’égaler le quintuple champion Fangio avec sa 25e victoire, il devient le pilote ayant obtenu le plus grand nombre de Hat Trick jamais réalisés. Ces 11 triplés en 72 courses témoignaient du talent hors normes du britannique.

Jim clark

Angelique Belokopytov

About Angélique Belokopytov

Le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, vivre de ces deux passions m’apparaît comme une évidence. Comme Schumi l'a dit un jour: “I’ve always believed that you should never, ever give up and you should always keep fighting even when there’s only a slightest chance.”

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*