Ocon souhaite teinter Sotchi de rose

Angélique Belokopytov/ avril 28, 2017/ Dans les allées du Paddock/ 0 comments

La quatrième manche du championnat de Formule 1 s’est établie dans les allées pavées du Paddock de Sotchi. L’occasion pour Esteban Ocon d’exploiter ce week-end le potentiel de sa voiture, passée par la case test à Bahreïn.

Les débuts d’Estaban Ocon plutôt convainquant. En trois manches, le Français a réussi à mettre le bout du museau de sa Force India dans les points. Le jeune pilote reste pourtant insatisfait de franchir le drapeau à damier pour la troisième fois à la 10e place. Il en veut plus et les résultats des tests à Bahreïn lui font entrevoir un résultat meilleur.

Ce qui m’a manqué au début, c’est de mettre tout dans l’ordre dans les deux premières courses. Avec les tests à Bahreïn, on a pu comprendre pas mal de choses, valider celles qui étaient un peu brouillonnes. Ce qui est positif avec ces tests, c’est qu’on peut se focaliser sur la voiture et sur ce qu’elle fait, et pas seulement sur la performance, comme on le fait en course 

Le jeune français, satisfait d’avoir roulé avec une série de train de pneus neufs, affirme que Force India roulera à Sotchi avec une voiture plus performante.

«  On a suffisamment roulé à Bahreïn pour permettre aux ingénieurs à Silverstone de bien comprendre ce qu’il se passe sur la voiture, et de valider les choses. Le point positif, c’est qu’on ne s’était pas trompé sur les problèmes de la voiture. Du coup, avec ces tests, on a pu améliorer et on a trouvé quelques chose qui a augmenté notre performance là-bas. Maintenant, il va falloir le valider ici, en Russie ».

Les objectifs restent les mêmes. C’est facile de s’en fixer, l’important c’est de faire du bon travail, et le résultat ne peut que suivre.

 

Force India à Sotchi ©F1

Force India à Sotchi ©F1

Mais entre Bahrein et Sotchi, c’est la nuit et le jour. La piste russe est moins rugueuse, il fait moins chaud, il y a donc moins de dégradation de pneus. Pour le jeune Français, c’est une belle opportunité.

« Ça sera plus facile pour gérer les pneus, il sera question de performance pure ! On a fait du bon travail et on le continue ici, grâce à ça, on peut atteindre un top 10 plus conséquent».

L’objectif avant tout, c’est d’avoir les deux voitures dans les points à l’arrivée. Otmar Sznafauer (COO de Force India) souhaite atteindre cet objectif de manière constante.

 

Otmar Szafnauer © Force India site

Otmar Szafnauer © Force India site

 

« Je pense que lorsque Sergio Perez a dit que l’équipe s’est surpassée, je ne suis pas vraiment d’accord. Pour le moment, on se bat pour maintenir notre quatrième place, comme l’année passée. On se surpassera quand on aura atteint la 3e place. On a un bon effectif et deux bons pilotes. Sergio est très efficace et très bon. Esteban nous montre des résultats satisfaisants même si lui ne l’est pas tout à fait. Il doit encore apprendre, c’est normal. L’idéal, ce serait d’avoir les deux dans les points à la fin de chaque course. Si on arrive à pousser Esteban aux mêmes performances que Sergio, ce serait parfait».

Le moteur est en marche chez Force India, Ocon en est convaincu : « A Barcelone, avec les évolutions à venir, il y aura des nouveautés »

C’est donc pleinement positif qu’Esteban prendra le volant de sa Force India dimanche pour tenter de s’envoler au delà de la dixième place aux cotés de Checo.

Angélique Belokopytov

Share this Post

About Angélique Belokopytov

Le ronronnement des moteurs m'a bercée depuis ma plus tendre enfance et rythme mon quotidien. Amoureuse de la course et du journalisme depuis des années, vivre de ces deux passions m’apparaît comme une évidence. Comme Schumi l'a dit un jour: “I’ve always believed that you should never, ever give up and you should always keep fighting even when there’s only a slightest chance.”

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*